Logo Urgence Electromenager

Quelle machine choisir, en fonction de vos besoins ?

Machine à laver

Qu’il s’agisse d’acheter pour la première fois ou de remplacer une machine défectueuse, l’achat d’une machine à laver se fait souvent dans l’urgence : difficile de ne pas le faire, surtout pour les familles.

Mais quel modèle choisir, quelle ergonomie ou contenance choisir ?

La contenance

La première chose à laquelle vous devez faire attention lorsque vous choisissez une machine est sa capacité. Bien sûr, la situation est différente si vous vivez seul, en couple ou avez une famille nombreuse. Choisir la bonne capacité est important pour protéger votre machine. Pour les personnes qui vivent seules, une machine d’une capacité de 3 à 5 kg suffit. Pour un couple, une machine d’une capacité d’au moins 5 kg est nécessaire. Pour les couples avec enfants, vous pouvez passer à un modèle de 5 à 7 kg. Au final, une famille nombreuse choisira un modèle avec une grande contenance, c’est-à-dire de 8 à 10 kg.

Quel que soit le votre schéma familial , si vous faites fréquemment la lessive, choisissez une machine à laver de grande capacité au lieu d’une plus petite qui fonctionne plus fréquemment.

La consommation Pour connaître exactement la consommation de votre machine, consultez l’étiquette énergétique. Bien sûr, les machines à laver les plus économiques, c’est-à-dire A+++, ont tendance à être plus chères. Un inconvénient est compensé par le fait qu’il dure beaucoup plus longtemps que l’autre et vous permet d’économiser de l’argent à chaque lavage. C’est-à-dire qu’il n’y a actuellement que des classes A à A+++ sur le marché. La classe A+++ permet d’économiser jusqu’à 30 % d’électricité en moins que la classe A. La classe A++ consomme 20% moins d’énergie que la classe A. La classe A+ consomme 10 % moins d’énergie que la classe A.

Le type de machine Il existe actuellement trois principaux types de machines.

– Machines à laver : simples et efficaces, avec plus ou moins de capacité, elles sont durables et disponibles dans des gammes de prix variées.

Sécheuses : Hybrides, ces machines lavent et sèchent votre linge sans déplacer les charges. Pratiques et surtout peu encombrants, aucun n’est aussi puissant qu’un sèche-linge et généralement plus fragile qu’un lave-linge. C’est un choix stratégique. Connectées : votre nouvelle génération de machines alimentées par votre smartphone et dont vous pouvez gérer les activités via une application…

Lave-linge Généralement, toutes les infos sont indiquées sur les étiquettes de vos vêtements.

– Pour le linge de tous les jours : Pour le lavage de tous les jours, vous pouvez utiliser un programme basse température entre 30 et 40 degrés. Procéder à son lavage en machine est recommandé. Il est préférable de laver les articles délicats sans les abîmer.

– Pour un retour de week-end salissant : Si les textiles le permettent (à vérifier), choisissez un programme à 60 degrés pour éliminer les taches d’herbe, de boue, etc. En plus de cela, vous prenez le risque d’endommager vos affaires.

– Pour le blanc : toutes les serviettes et draps, pour tuer les bactéries, tournez le programme jusqu’à 90 degrés : c’est la garantie d’un linge propre et frais.

– Pour le cachemire : programme laine, essorage à froid, vitesse maximale 600 tr/min, avec un peu de lessive laine et soie, mais sans adoucissant. Il est conseillé de laver et de sécher vos linges délicats avec un programme de lavage adapté.

– Couettes : Si la capacité de votre machine le permet, vous pouvez laver les couettes chez vous : 40 degrés pour les produits synthétiques et 60 degrés pour les produits plumes et duvets. Choisissez un cycle spécial « blanche » ou en coton, rincez bien et agitez modérément pour ne pas déchirer l’enveloppe. Cette technique est plus efficace pour détacher et laver le linge de lit.

– Produits pour bébé : Pour éliminer les bactéries, il est recommandé de laver les vêtements de bébé à haute température (60 voire 90 degrés). Les bodys, combinaisons, bavoirs en coton supportent facilement les lavages à ces températures. Puis procéder au rinçage pour éliminer tous les résidus Opter pour un lavage à la main avec une lessive pour linge délicat.

Économies d’énergie : 6 astuces à connaître

N’hésitez pas à sortir la machine au bon moment pour qu’elle ne coûte pas trop cher. Voici quelques trucs et astuces pour réduire sa consommation.

1. Laver à froid Si votre linge est « habituellement » sale, utiliser de l’eau trop chaude ne vous servira à rien… à part augmenter votre facture d’électricité. En faisant la lessive à 30 degrés au lieu de 60 degrés, vous pouvez économiser plus de 60 % d’énergie. Laver avec une eau froide pour éliminer toutes les impuretés.

2. Ne pas surdoser la lessive Verser plus pour un meilleur nettoyage est un mythe. Une utilisation excessive de détergent ne fait que pousser le moteur de la machine et consomme donc plus pour rincer la mousse trop généreuse. Il est préférable de s’en tenir à la dose indiquée, voire moins.

3. Zapper le prélavage Si vous possédez une machine nouvelle génération, sachez qu’aucun prélavage n’est nécessaire, il suffit de consommer plus d’eau pour obtenir le même résultat : 15% d’énergie en moins.

4. Choisir les programmes éco Il a abaissé la température de l’eau tout en prolongeant légèrement le cycle. Cela réduit votre facture. Fabriquer des lessives à base de savon de marseille est également une bonne alternative. Vous pouvez appliquer du bicarbonate de soude qui est un ingrédient essentielle.

5. Lancer des machines « pleines » Essayez d’attendre d’avoir suffisamment de linge pour utiliser la machine à pleine capacité. D’un autre côté, n’attendez pas trop longtemps et essayez de ne pas emballer de linge si possible.

6. Programmer les lavages différés en heures creuses Effectuer une lessive la nuit, entre 22h et 6h, sera beaucoup plus économique. Mais pour éviter de vous lever, pensez au lancement différé.

6 conseils pour bien entretenir son lave-linge Pour pouvoir conserver longtemps votre linge, il y a quelques gestes d’entretien à connaître.

1. Laver le tambour Pour nettoyer votre lave-linge, effectuez un lavage à vide à haute température (90°C) au minimum une fois par mois.

2. Nettoyer le bac à produit La plupart des bacs à machine sont amovibles. Retirez-le de son emplacement et rincez-le à l’eau tiède pour éliminer les traces de détergent qui pourraient empêcher son bon écoulement. Essuyez-le avant de le remettre en place.

3. Détartrer toute la machine Pour une meilleure machine, pensez à les détartrer au maximum tous les six mois. En fait, les machines à grande échelle peuvent surchauffer et même tomber en panne ! Comment faire ? Utilisez du vinaigre blanc ! Utilisez-le pour nettoyer le joint, mettez-en dans le tiroir à lessive et versez un litre dans le tambour. Laissez agir quelques heures, puis démarrez une boucle à 90 degrés, à vide.

4. Utiliser un anticalcaire Surtout si votre eau est dure, n’hésitez pas à utiliser quotidiennement un antitartre pour éviter qu’elle ne se dépose.

5. Vérifier la porte et le tambour Un corps étranger coincé peut endommager votre appareil, surtout s’il est en métal (boutons, broches, etc.). Vérifiez qu’il n’y a rien autour avant chaque chargement.

6. Entretenir les filtres Ils sont parfois négligés, mais les filtres doivent être nettoyés régulièrement pour éviter que la machine ne se salisse, ce qui est au pire dommageable. Fermez le robinet d’arrivée d’eau. Dévissez ensuite le tuyau d’arrivée d’eau aux deux extrémités pour nettoyer le filtre. Utilisez une brosse douce. Enfin, remettez le joint et le filtre en place et revissez les extrémités du tuyau à la main. Ces étapes sont indispensables pour protéger de la saleté dans le filtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.